bandit

La gendarmerie à Douala a présenté vendredi à la presse une douzaine de malfrats. La particularité de ceux-ci est qu’ils fabriquaient de faux titres fonciers. Des faux titres fonciers que les détenteurs couraient déposer comme gage dans les banques contre crédit. Mais ils n’hésitaient non plus à faire usage des poignards et des pistolets pour arracher de l’argent partout .C’est ainsi qu’ils ont récemment délesté un couple chinois de 16 millions FCFA.