Fon Mukete, l’une des rares figures à demeurer vivant parmi les acteurs de l’accord de Foumban sur le Cameroun en 1961 en en gros sur le cœur contre l’hyper centralisation de l’Etat et vient de le confier à l’hebdomadaire Jeune Afrique.Jusqu’à ce jour, le sénateur et personnage influent du Cameroun anglophone ne cache pas sa préference pour le féderalisme.Il revèle avoir voulu addresser une lettre au president Biya qu’il juge au passage plus distant qu’Ahidjo.Mais s’etant convaincu qu’elle ne lui parviendra pas ,il s’est ravisé.

MUKETE1