Le désamour de la presse occidentale n’a certainement jamais été aussi grand au Cameroun. Raison, le traitement de l’actualité dans les régions du Sud-ouest et du Nord-ouest par les médias occidentaux. Les chaines France 24, TV5 entre autres ont récemment produit des articles où ils accablent l’armée camerounaise, l’Etat. Une caricature bien loin de la vérité. Les médias camerounais ne vont pas du dos de la cuillère pour dire leur ras-le-bol. Journaliste, Ebenizer Diki confie : «Personnellement j’ai le sentiment qu’ils mettent plus l’emphase sur ce qui est défavorable au pouvoir en place. Mais ils sont néanmoins assez professionnels dans leur traitement.»

TCHIROMA