C’est le jeudi de la colère au Tchad.De nouvelles manifestations contre la politique d’austérité du gouvernement sont prévues ce jour à Ndjamena.Le secteur public est toujours paralysé par une grève générale .Le gouvernement a de nouveau prevenu : les rassemblements sont interdits et les autorités ont suspendu pour deux mois plusieurs partis politiques au motif de trouble à l’ordre public.

DEBY