les assassins de m. charles etoundi, proviseur du lycée bilingue de foumban et de deux commerçants de la ville ont été arrêtés...Pris dans les filets de la Police, hier, après une campagne active de recherche, il s'agit de trois présumés criminels, dont deux originaires du Nord-ouest à Banso et un jeune Bamoun, habitant la ville de Foumban.Après les premiers aveux sur les méfaits et exactions de leur gang, ils ont été transférés ce jour, à Bafoussam, pour y être entendus par les services de la Police judiciaire.Mais alors qu'on était à penser que cette prise empreinte de célérité allait ne fusse que provisoirement faire décamper les gangs du noun, l'on a appris qu'un autre venait de sévir à Foumbot cemardi.Il a sauté sur un couple de touristes allemands qu'il a dépouillé sans vergogne.Et comme si cela ne suffisait pas, ces malfrats ont pris sur eux de sectionner le bras de l'un d'eux.

Avec Boko Haram qui a transformé le Septentrion en une poudrière, le Noun était devenu ces dernières années l'un des pôles touristiques majeurs du pays.La vague d'insécurité qui a fait son apparition ici va à n'en pas douter y laisser un fort impact 

NOUN