On ne tardera pas à savoir qui dicte ses désideratas dans les régions anglophones.On a cru à un certain moment que le Consortium dont les leaders étaient embastillés avait la mainmise sur le gouvernail ; on réalise au fil des jour qu’une faction de la contestation , tenue par Le SCNC bouscule tout ici.Le mouvement séparatiste opère une montée en puissance dans la région ; au point où le Président Ambazonien donne un ultimatum à tous les parlementaires du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ainsi qu'au Président du SDF Ni John Fru Ndi de démissionner avant le premier octobre 2017.Les attitudes de ce monsieur qui se comporte comme un gourou obnubilé par l'ambition d'être président ;Ce qui saborde tous les appels au dialogue ,tant les forces politiques parlent  de terrorisme en évoquant les actes perpétrés par ce mouvement

AMBAZOO