La situation de crise qui sécoue le Nord -Ouest a franchi une étape inimaginable et  un pont symbolique : celui du mungo pour frapper Douala.On en était encore à parler d’acte criminel.or la piste terroriste est désormais la seule que les autorités ont adopté.Le mode opératoire est desormais entré dans la sphère des actes de guerre.Visiblement le dialogue semble s’éloigner et l’Etat du Cameroun va à n’en pas douter vouloir montrer sa capacité à sécuriser la population.Les autorités à Douala disent que l’intention état de mettre le feu aux tank de la SCDP pour faire les plus gros dégats humains et matériels.A l’heure qu’il est , il ya une mobilisation visible des forces de l’ordre depuis la sortie du gouverneur Ivaha Diboua. Les marches , apprend t’on , dans les régions visaient à revendiquer la libération de tous les activistes  anglophones detenus à Yaounde

ATTENTATS