Le département Ministériel que dirige Nganou Djoumessi va devoir changer de nom et devenir le ministère des »pansements routiers ».Tellement il est devenu rare d’apprendre qu’une nouvelle route a été construite sur le triangle national .Le gouvernement qui prête à tour de bras à la coopération bilatérale pour en faire, ne parvient hélas qu’à panser des vieilles. A chaque effondrement, on réalise que ce qui a été abusivement appelé « axe lourd »n’a été qu’une lamelle de goudron qui serpente à travers la fôret.Alors, par ces temps d’effondrements accélérés, tout usager de cet axe faible à goudron fin est en danger ; y compris le ministre qui se plait à venir donner les ordres sur les lieux des éboulements

NGANOU